Pourquoi n’avons-nous pas nourri ce mouvement?

Parce que les travailleurs un minium informés savent qu’il s’agit d’un mouvement d’extrême droite.

Parce que vous vivez dans vos cercles de gauchistes demeurés appartenant aux classes moyennes enfermés dans vos cercles numériques étanches et qu’il n’y a personne pour vous apporter la contradiction.

Parce que votre portail jaune brun diffuse et banalise depuis des années l’antisémitisme de la gauche identitaire et indigéneuse.

Parce que la plupart des travailleurs qui ont une conscience politique et/ou un peu de bouteille savent qu’il n’existe que deux côtés à une barricade.

Parce que vos textes frelatés et votre réécriture hallucinée du réel a fini par lasser tout le monde.

Parce que vous êtes des petits connards incapables de comprendre qu’une révolte ne tombe pas forcément du bon côté et qu’il s’agit d’une contre-révolution.

Parce que personne n’a envie de se dégueulasser en allant manifester aux côtés de drapeaux royalistes et bleu blanc rouge

Parce que la plupart des gens qui ont un minimum de cervelle savent que ce mouvement n’ira nulle part sauf au pire.

Parce que ce mouvement nourrit et entretient les réseaux fascistes sur les réseaux commerciaux qui diffusent chaque jour d’avantage de fascisme dans les têtes.

Parce que vous participez à semer une confusion monumentale qui servira quoiqu’il advienne, la bourgeoisie française.

Parce que vous ne vous rendez pas compte que ce mouvement fait pencher à droite tous les débats publics, que jamais il y a trois mois, quiconque aurait pu imaginer remettre sur le tapis la question du mariage homo, du droit à l’avortement et de la peine de mort alors que c’est ce qu’a permis ce mouvement contre-révolutionnaire.

Parce que vous participez à nourrir la lame réactionnaire qui s’abat depuis plusieurs décennies sur la classe d’en bas et que vous participez à l’amplifier.
.

Parce que vos connaissances de l’Histoire sont indigentes.

Parce que votre mépris de classe vous rend incapables de reconnaître des ouvriers des ouvriers lepénistes.

Parce que vous suintez en permanence l’incohérence et que vous parlez de “précariat” alors que le mouvement des gilets jaunes signe au contraire une amplification de l’écart entre les travailleurs pauvres avec emploi et les travailleurs pauvres privés d’emplois.

Parce que vous n’avez jamais connu la vraie galère.

Pare que vous êtes des irresponsables.

Parce que vous êtes ridiculement drôles et grotesques.

Parce que vous mériteriez des baffes dans la gueule.

Parce que votre portail pourri, plus personne n’en veut à part les quelques milliers de fidèles décérébrés.

Parce qu’on se réserve pour les vraies grosses manifs et vrais gros blocages qui vont arriver bientôt, quand tout ce lisier aura dégagé des écrans.

Parce que vous roulez inconsciemment pour Le Pen.

 

Texte publié le 31 janvier 2019