Le socialisme des intellectuels

Vers la fin du XIXe siècle et à l’orée du XXe , le développement industriel de la Russie — qui est alors un empire englobant la Finlande et la Pologne — suscite la formation de partis et d’organisations socialistes, qui tendent à représenter les intérêts d’une classe ouvrière en pleine croissance. De longues et complexes polémiques opposent les différents courants idéologiques sur la voie et les objectifs que doit se donner la révolution russe. La social démocratie allemande sert à ce moment de modèle, grâce à l’ampleur de son influence auprès des ouvriers allemands et à ses succès électoraux. Aussi, est-ce bien souvent à l’aide de citations de Marx, d’Engels ou encore de leur «héritier» Kautsky, que se règlent les querelles doctrinales russes.

C’est dans ce contexte que paraissent les écrits de Jan Waclav Makhaïski, dans lesquels l’auteur soumet la social-démocratie allemande à une vive critique, d’un point de vue marxiste révolutionnaire, puis retourne sa critique «marxiste» contre les marxistes russes, le marxisme et finalement contre Marx lui-même et le socialisme en général. Il aboutit à une conclusion paradoxale et extrême : le socialisme ne serait que l’idéologie d’intellectuels qui tirent avantage de la position charnière qu’ils occupent au sein de la société capitaliste — par le contrôle de la production et la gestion de l’économie — ainsi que de leur monopole des connaissances, pour tenter de s’ériger en nouvelle classe dominante. Cette classe ascendante de «capitalistes du savoir» serait limitée dans ses visées par le cadre étroit du capitalisme traditionnel et se servirait donc de la cause ouvrière afin de promouvoir ses propres intérêts.
Cette analyse originale eut un certain retentissement à l’époque et inspira une activité révolutionnaire non négligeable dans la Russie des années 1905-1912, sous le vocable de «makhaïévchtchina» (soit à peu près «makhaïévisme») du nom de son initiateur.
Les questions posées par Makhaïski sur la nature et le rôle du socialisme, ainsi que sur la place et la fonction des intellectuels dans une société industrielle, capitaliste ou socialiste, gardent au demeurant toute leur actualité et demandent à ce que l’on se familiarise davantage avec leur auteur et son œuvre.

 

Ouvrage disponible en pdf à télécharger directement sur notre site ici: Le socialisme des intellectuels