Evacuation d’une ampleur inédite des campements du nord de Paris

Sous la pluie et dans le froid, évacuation d’une ampleur inédite des campements du nord de Paris

Les forces de l’ordre ont évacué ce jeudi à l’aube, deux campements de migrants situés porte de la Chapelle, dans le nord de Paris. Près de 1 200 personnes, dont de nombreuses familles, ont pu monter dans des bus vers des hébergements d’urgence. Près de 600 policiers étaient mobilisés. Le préfet de région, Michel Cadot, a déclaré que le retour des migrants dans le secteur ne serait pas possible. Une présence policière sur place s’assurera qu’aucun camp ne soit reformé.

Une importante opération d’évacuation de deux campements regroupant entre 600 et 1 200 migrants, dans le nord-est de Paris, a été lancée jeudi 7 novembre vers 4h30 du matin. Venus avec des valises, des poussettes, des sacs plastiques remplis de leurs effets personnels et de couvertures, des centaines de migrants ont patienté dans le froid, sur la grande esplanade de la porte de la Chapelle, en attendant d’être évacués vers des centres d’hébergement. La majorité des personnes sont de nationalité afghane, soudanaise, érythréenne, syrienne, mais certains d’entre eux disent aussi venir d’Europe de l’Est.

 

lire la suite sur infomigrants.net