Antisémitisme à gauche ou antisémitisme DE gauche?

La plupart des militants et des intellectuels de gauche ou d’extrême gauche considèrent que l’antisémitisme serait un fléau en voie de disparition. Alors pourquoi diable s’intéresser à « l’antisémitisme de gauche » ?

Pourtant, cet antisémitisme DE gauche, et pas simplement A gauche, existe depuis près de deux siècles. Il a pris différentes formes dont il faudrait à la fois retracer en détail l’histoire au sein du mouvement ouvrier, mais aussi souligner les continuités et les discontinuités jusqu’à l’antisémitisme mondialisé actuel.

L’antisémitisme planétaire, qui sévit aujourd’hui dans la grande communion émotionnelle et politique du cyberespace, d’Internet, fédère toutes les formes d’antisémitisme, du vieil antijudaïsme religieux chrétien et musulman jusqu’à l’antisémitisme racial, social, nationaliste, anticapitaliste et anti-impérialiste. Ces convergences permettent à des groupes et à des individus très différents
politiquement, voire aux opinions totalement opposées, de communier dans la même haine (assumée ou pas, peu nous importe) : celle du Juif (ou d’Israël, ce qui d’un point de vue symbolique revient au même)…

Sans une telle vision d’ensemble de l’antisémitisme, et plus particulièrement de l’antisémitisme de gauche qui nous occupe aujourd’hui, il est impossible de comprendre :

– la portée de l’assassinat d’Ilan Halimi (délibérément réduit à un fait divers par la gauche et l’extrême gauche en 2006),

– la portée des meurtres commis par Merah, Nemmouche ou Coulibaly en 2015 (à propos desquels la gauche et l’extrême gauche ont surtout botté en touche et parlé des risques d’augmentation de…. « l’islamophobie »),

– mais aussi il est impossible de saisir le sens des alliances – a priori contre nature – entre l’extrême droite islamiste, les Identitaires de gauche comme le PIR, la mouvance autour du politicien raciste et fasciste Dieudonné et l’extrême gauche qui se dit « antisioniste ».

Source 

 

A lire en complément:

 

De “Judas” au “Capital juif”: les formes de pensée antisémites dans le parti communiste allemand

 

Boycott BDS, le degré zéro de la subversion

 

Comment éviter quelques pièges antisémites et isoler les racistes

L’entarteur Noël Godin, une fixette obsessionnelle sur BHL

Islamisme, « islamophobie » et critique révolutionnaire de toutes les religions

Ruffin et Lordon, une Nuit à dormir Debout

La petite bourgeoisie contre-révolutionnaire

Saccage des identitaires à Marseille, le poing et la classe américains

Aux origines rouges-brunes des Gilets Jaunes : 1996-2004, la revue Immédiatement

Sea Shepherd? Réactionnaire mon cher Watson

Gilets Jaunes, un fourre-tout idéologique

Naissance de l’idéologie fasciste

6 février 1934, de sinistre mémoire

Les gilets jaunes, une attaque culturelle massive de la bourgeoisie

C’est dès le 5 décembre que la lutte était perdue d’avance

Le fascisme expliqué aux nuls

Reconnaître le fascisme

Boulangisme, protofascisme et gilets jaunes

Tatiana Ventôse: du Parti de Gauche au fascisme

Dénoncer scandales et corruption, est-ce faire le lit du fascisme?

C’est quoi le fascisme?