Oui, Etienne Chouard est bien un fasciste!

 Il n’était pas difficile de démontrer qu’Etienne Chouard est un nationaliste de droite défendant une société “inégalitaire à très inégalitaire“.

Il était assez évident de démontrer qu’Etienne Chouard est un confusionniste qui semble posséder un goût certain pour déformer la réalité.

Vous le savez, sur cette page, on s’astreint, par respect pour vous, à être précis et à employer les mots justes.

Jusqu’à présent, nous avions usage de qualifier Etienne Chouard de crytofasciste, un fasciste qui se cache et qui ne dit pas clairement qu’il est un fasciste.

Etrangement, ce n’est pas sur son blog poubelle que la confirmation se fera mais à l’antenne de la radio d’extrême droite Sud Radio en compagnie du nationaliste de droite mégalomane Juan Branco et du factieux Maxime Nicolle.

En effet, les extraits que nous allons vous faire passer ici nous permettent désormais, sans conteste, d’affirmer qu’Etienne Chouard est un fasciste. Un vrai de vrai. Assumé.

Ecoutons plutôt:

Chouard : “Si on a un vrai RIC, on pourra sortir des deux prisons, la prison nationale et la prison internationale”.

On ne sait vraiment comment interpréter cette première intervention car il semble tout à fait étonnant qu’un nationaliste de droite entende sortir de la prison nationale. Quel cadre national peut priver Chouard de l’expression pleine de son nationalisme en portant un projet parfaitement réactionnaire qui est le RIC? Est-ce le régime démocratique? Républicain?

“A un million on n’est pas assez pour renverser un régime”

Il semble donc clair désormais, qu’Etienne Chouard entend abattre le système démocratique sans jamais emmener quelque critique conséquente du capitalisme. Sortir de la démocratie sans révolution anticapitaliste porte un nom: une contre-révolution.

“Une révolution se passe quand l’armée passe du côté du peuple” Et cite alors, il faut se pincer pour y croire, l’exemple égyptien!!! La perspective de “révolution” d’Etienne Chouard passe donc par un putsch militaire, ce qui est clairement un projet fasciste quand on le met en relation avec le caractère ultra-réactionnaire des GJ.

Avant d’ajouter:

“A mon avis, c’est ce vers quoi il faut aller avec les GJ”

Il prône alors le porte-à-porte pour recruter pour les GJ plutôt que de bloquer, ce qui selon lui “rend très impopulaire” Quel triste pitre!

Avant de préciser une fois de plus sa pensée:

“Ce qui va faire la victoire, c’est qu’on va tous devenir GJ, en tout cas assez nombreux pour que les CRS et les militaires lèvent les casques, lèvent les crosses.”

N’en jetez plus. Etienne Chouard semble avoir été dopé par ce mouvement furieusement réactionnaire et avoir mis de côté toutes ses fables et son puits sans fond constitutionnel. Avec ces déclarations, il montre ainsi son vrai visage politique. Celui d’un fasciste de bas étage appelant à renverser le régime démocratique et la République en prenant appuis sur un mouvement d’extrême droite, sur la police et sur l’armée.

Oui, sans l’ombre d’un doute, Etienne Chouard est un fasciste.