Comment repérer les artisans fraudeurs au fond catho mal embouché?

 Un bon moyen de repérer un artisan fraudeur, qui pour beaucoup d’ailleurs, ont embrayé dans le Gilet et qui ont donc participé à faire gonfler cette terrible lame fasciste qui a laminé le pays pendant un an et demi, qui a produit et qui va produire un nombre important de morts, de violence et en particulier de violence faite aux femmes, c’est de constater combien de fois par jour ils se plaignent publiquement de RSI, cet organisme chargé de collecter non pas les “charges” mais les cotisations sociales.

En ne cessant de pester contre RSI publiquement, ces artisans, en réalité, se signalent comme fraudeurs tout simplement parce que beaucoup viennent d’environnements catholiques, d’origine française, portugaise (pays très catholique), espagnole (pays très catholique), italienne (pays très catholique), polonaise (pays très catholique).

Alors que l’Islam fonctionne globalement sur l’humiliation (tout le monde est à pied d’égalité sous le Prophète), la religion catholique est beaucoup plus perverse car elle fonctionne sur la Faute, la Culpabilité, la Souffrance et l’inversion des liens de causalité.

L’Etat sait que plus de 80% des artisans trichent comme des cochons. Et donc, partant de ce constat, le calcul des cotisations RSI est ultra serré, de sorte qu’il grille systématiquement ceux qui font du black comme des cochons. Ils trichent tellement qu’ils n’ont même plus de fric pour payer les appels de cotisations.

Ainsi, en se plaignant publiquement de RSI, en réalité, c’est l’éducation catholique de ces artisans qui les grille. Ils se plaignent en réalité publiquement de leur propre Faute, de leur propre culpabilité d’avoir triché. Et comme la religion catholique tente systématiquement de trouver des faux coupables, ils chialent contre RSI.

En ne cessant de chialer contre RSI, c’est comme s’ils avouaient publiquement qu’ils ont triché mais ils le font de façon hypocrite, comme l’enseigne la religion catholique et la pensée bourgeoise (et petite bourgeoise dans le cas des artisans fraudeurs). Ils tentent de trouver un Coupable à leur tricherie et désignent donc RSI mais en réalité, c’est eux-même qu’ils accusent, qu’ils désignent.

Ainsi, ces artisans fraudeurs, qui sont le plus souvent des lepénistes, des gens qui entendent abattre la Démocratie et la République pour mettre à la place une dictature, révèlent au grand jour qu’ils fraudent comme des cochons en faisant une fixette obsessionnelle sur RSI.

Voilà une des méthodes pour reconnaître les artisans fraudeurs.

Il y a d’autres méthodes, par exemple un artisan habillé comme un pouilleux, à qui on donnerait volontiers dix balles s’il faisait la manche à la sortie de la Poste et quand on va voir sa baraque, on se rend compte qu’il vit dans une maison de 380 mètres carrés entièrement faite au black par ses potes artisans fraudeurs avec deux voitures de collection au garage, deux voitures neuves, tout en déclarant 1100€ par mois (lol)

Oui, les artisans fraudeurs, ce sont de vrais sketchs sur pattes.

Heureusement, tous ne sont pas comme ça et il y a des artisans qui galèrent vraiment. Mais eux, ils passent pas leur journée à chialer contre RSI. Et oui, il n’est pas possible de mettre tous les artisans dans le même sac. Il y en a qui vivent comme des nababs et d’autres comme des miséreux.