Comment les fascistes sont parvenus à faire censurer notre page facebook

Cela faisait plus de sept années qu’ils essayaient de nous faire censurer et ils y seront parvenus en deux fois, en signalant en masse deux publications. Nous allons vous en détailler ci-dessous le contexte et leur nature et vous pourrez ainsi constater quel camp ont choisi les salariés de Facebook France.

Nous avons été l’une des premières pages sinon la première à sortir publiquement ces documents qui démontraient les amitiés néonazis, en l’occurrence ici un paramilitaire ukrainien, de Piotr Pavlenski, cet activiste russe impliqué dans une machination abjecte orchestrée contre Griveaux, un ministre de la République française sous la présidence de Macron.

Nous avons publié cette photo une première fois et nous avons été contraints de la retirer face à l’avalanche incroyable de fascistes qui ont signalé et commenté la publication en masse au but de la faire censurer. De nombreux activistes d’extrême droite ont crié à la falsification, fait plutôt cocasse rétrospectivement quand on sait qu’ils sont eux-mêmes les champions incontestés de la falsification et de la manipulation de faits.
Nous l’avons retirée également car il restait pour nous un minuscule doute fondé sur un aspect de ce cliché, sa faible résolution. Nous avons donc engagé une recherche approfondie au but de trouver les mêmes clichés avec une résolution supérieure. Et quand nous l’avons postée de nouveau, nous étant assurés que ces photos étaient à 100% authentiques, elle a, là encore, été signalée en masse par la fachosphère. Et ils sont parvenus à la faire censurer. Elle a donc disparu et nous avons été notifiés par facebook selon quoi notre publication “ne respecte pas nos standards de la communauté sur les individus et organismes dangereux”. Incroyable! Les fascistes sont parvenus à faire censurer la photo en arguant du fait que cela serait une publication fasciste et cela avec la complicité de facebook France! Nous avons bien évidemment effectué une réclamation, en vain.  Facebook entrepris par la fachosphère en terme propagandiste, devient une machine à mettre du fascisme dans la tête des gens.

Ci-dessous, quelques clichés de l’individu ukrainien situé juste à côté de l’activiste russe impliqué dans la tentative de déstabilisation du régime français, qui ne laissent aucun doute quant à son passé néonazi.

 

 

Piotr Pavlenski que l’on retrouve ici en compagnie du factieux Maxime Nicolle, s’étant paraît-il gauchisé depuis et devenu “simple” rouge brun en pleine auto-réflexion personnelle et proche de la mélenchoniste Aude Lancelin.

Consécutivement à cette publication, l’audience de la page a été artificiellement très fortement réduite, c’est aussi l’une des conséquences du signalement en masse des fascistes et on s’étonne qu’il n’y ait pas d’avantage de gros groupes ouverts sur ce réseau commercial dit “social” pour organiser la riposte et signaler systématiquement toutes les pages d’extrême droite jusqu’à réduire fortement leur audience ou les faire fermer. Pas de liberté pour les ennemis de la Liberté!

Il faut que des groupes comptant des dizaines de milliers de personnes organisent une chasse à ces dizaines de milliers de pages et de comptes sur le réseau commercial dit “social” facebook. Leur présence sur ce réseau est totalement indécente en terme hégémonique! La majorité des utilisateurs de ce réseau commercial dit “social” partagent des pages d’extrême droite sans savoir qu’elles sont d’extrême droite car le public qui y évolue dessus est très religieux et droitier. Il faut que ceux qui possèdent des groupes réclament quotidiennement aux utilisateurs présents dans leurs groupes, de signaler telle ou telle publication, cela ne parviendra pas à stopper la lame fasciste dans ce pays mais en tout cas, cela évitera de lui laisser une victoire totale!

Les réacs sont décidément une grande famille puisqu’on retrouve Piotr Pavlenski ici aux côtés de son avocat mélenchoniste Juan Branco.


Voilà ci-dessus le texte que nous publions le 11 avril 2020 à la suite du signalement de masse, un “shadow ban” étant le fait d’être rendu totalement invisibles de nos abonnés, en l’occurrence 35.000 avant que FAcebook France détruise purement et simplement notre page et clôture ainsi l’aventure d’une page qui avait été ouverte le 13 février 2013 au but d’affronter en temps réel et quotidiennement, la lame fasciste ultra présente sur ce réseau commercial dit “social”.

C’est cette photo, mettant en scène le fasciste Vincent Lapierre et Jérôme Rodrigues qui servira de prétexte à la fachosphère pour nous signaler une énième fois en masse, avec le consentement gourmand de FAcebook France qui n’y verront, une fois de plus, aucun problème particulier. Vous pourrez avantageusement consulter cet article et vous pourrez constater, là encore, que l’information est sourcée et indiscutable.

Maxime Nicolle arborant à l’époque le fameux tee shirt nationaliste “Force et Honneur” apparu à l’occasion du mouvement contre-révolutionnaire des Gilets Jaunes.

A la suite de la destruction pure et simple de notre page faceboook, nous avons tenté d’en ouvrir une autre. Et là encore, quelques heures après avoir été ouverte, celle-ci était censurée puis quelques heures plus tard, détruite. Nous avons là encore contesté cette suppression totalement arbitraire et une fois encore, notre réclamation a été déboutée.

Nous avons donc choisi d’émigrer sur une page à 33000 abonnés que nous avons récupérée il y a un peu plus d’une année. (les publications antérieures à un an dessus sont hors de notre responsabilité éditoriale). Nous avons apposé dessus le même habillage que la page originale datant de 2013, cette page, disponible ici 

Nous avons ainsi posté la même photo démontrant les amitiés douteuses entre Jérôme Rodrigues et le fasciste Vincent Lapierre.
Une fois encore, la publication en question a été signalée en masse par la fachosphère, qui exerce un contrôle total de ce réseau commercial dit “social” et cela a eu plusieurs conséquences sur les admins, des bans temporaires divers, le retrait pur et simple de la publication montrant les liens existants entre Lapierre et Rodrigues.
Le même fait s’est produit à chaque fois que nous avons sorti des informations très gênantes pour la fachosphère, y compris quand nous avons démontré que le milieu de la Free Party était hélas, en grande partie, infesté de lepénistes, de dieudonnistes et autres conspirationnistes.


Puis, toujours sur cette page de substitution, nous avons publié cette photo pendant le confinement, très exactement le 14 avril 2020, volontairement floutée dans le cas présent. Elle a été postée en plein confinement et là encore, une invasion de fascistes sur la page qui l’ont signalée en masse et qui ont ainsi totalement saboté, consécutivement à cela, l’audience de la page qui a été réduite par vingt voire par trente voire par cinquante en quelques jours à peine.

Dans la vidéo qui va suivre, on va évoquer de nombreux sujets, à commencer par ces stars qui se sont pavanées dans leurs résidences de privilégiés et qui n’ont cessé de se filmer pour faire un roman de leur petite existence, ignorant totalement l’enfer qu’ont vécu pendant cette période, plusieurs dizaines de millions de français.

La vidéo en question va vous démontrer comment fait l’extrême droite pour censurer systématiquement toute publication entrant fondamentalement en contradiction avec ses idées extrêmement inégalitaires.

Une conférence improvisée de JC sur notre “nouvelle” page que vous pourrez découvrir ci-dessous: Bonne écoute.