Cannabis, ils ont fait choix de taxer la terreur, la prostitution et la mort

La Bernadette Soubirous du gouvernement, Marlène Schiappa, l’a annoncé, le gouvernement fait le choix de taxer la terreur, la prostitution et la mort.

Ce gouvernement fait le choix de poursuivre dans l’impasse de la prohibition, qui a échoué partout dans le monde. En optant pour de simples amendes, toute l’industrie du crime peut pousser un ouf de soulagement, leur business ne changera pas d’un iota, tout continuera comme avant. La violence des petits caïds et autres dealeurs dieudonnistes est providentiellement ainsi protégée, les trafics d’armes pourront continuer comme avant, la prostitution a encore de beaux jours devant elle, bref, ce gouvernement de gougnafiers fait le choix de taxer la Violence.

Une violence totalement insoupçonnable pour tous ces gens qui décident ainsi du sort de millions de personnes qui ont à subir la violence des dealeurs et l’ensemble des conséquences négatives entremêlées. On a là typiquement la marque d’une petite bourgeoisie totalement déconnectée du réel subi par ce qu’ils nomment les “quartiers populaires”, le gouvernement a ainsi fait le choix du camp des hommes malhonnêtes et violents.

Combien de français consommateurs de cannabis se sont faits escroquer et violenter par ces petits dealeurs? Ils se comptent en centaines de milliers, un ressenti qui est une cause de racisme alors que dans la majorité des quartiers, les populations sont totalement excédées par ces petites frappes qui font la loi. Ce gouvernement fait également le choix de renforcer l’influence des islamistes, les seuls localement à s’opposer à ces mafias. Le gouvernement fait le choix de taxer les passages à tabac, les insultes, les arnaques diverses, les différents produits qui sont incorporés à la résine de cannabis, pour le plus grand bonheur du roi du Maroc.  Chaque année, ce sont des milliers d’appartements qui sont cambriolés à cause de la prohibition et actuellement, entre septembre et octobre, ce sont des dizaines de milliers de maisons qui sont également cambriolées au but de voler des pieds de cannabis. Des faits qui n’existent tout simplement pas dans les statistiques, précisément à cause de la prohibition. Ce sont des trafics d’armes que le gouvernement va taxer d’une simple amende, qui sera bien rapidement compensée par une énième augmentation des prix à la suite de la pénurie actuelle liée au COVID. Ce sont également les réseaux de prostitution qui vont être taxés d’une simple amende, logique allant totalement à rebours de la pente qu’a choisi la France sur la question.

On a bien là la démonstration de l’incompétence et du côté totalement hors-sol de ces gens qui nous gouvernent, de leur irresponsabilité totale. Des dizaines d’individus vont mourir ces prochaines années par ce choix qui est une authentique non assistance à personnes en danger. Toute guerre à la drogue est une guerre perdue d’avance, il y a les Etats qui l’ont compris et il y a ceux qui vivent dans des sphères tellement éloignées du réel de la masse de français qu’ils jouent clairement du côté de la pègre et des mafias.

Ce n’est qu’en cassant le trafic du cannabis à la racine que l’on pourra en terminer non seulement avec ces mafias mais avec toute l’idéologie du gangsta rap qu’il y a derrière. Le gouvernement a fait le choix de permettre aux dealeurs d’obtenir des faveurs sexuelles de jeunes femmes se prostituant en échange de quelques grammes de résine de cannabis ou de fleurs de cannabis. Il a fait le choix d’encourager et de faire perdurer toute cette violence et toutes les conséquences négatives qui sont liées. Il a fait le choix de faire payer les consommateurs à la place des dealeurs.

Le gouvernement a fait le choix de taxer la Terreur, la Prostitution et la mort, de laisser augmenter encore et encore les 5 à 10 millions d’armes en circulation. A se demander si ce gouvernement n’est pas un gouvernement sataniste…

A lire en complément;

Lettre ouverte aux élus qui vont légaliser le cannabis en France

Ces hommes sont des triples héros